Fondation Qualité Fleurier, La haute horlogerie certifiée

Fondation Qualité Fleurier

L'Horlogerie à Fleurier, quelques repères

L'introduction de l'horlogerie à Fleurier est le fait de David-Jean-Jacques-Henri Vaucher en 1730 déjà. Très vite, ce secteur prend de l'ampleur et en 1750 on compte 15 horlogers à Fleurier. Ce chiffre passe à 106 en 1794, soit un peu plus du 13% de la population.

Dès 1820 et grâce à l'amélioration du commerce avec la Chine (Canton), Edouard Bovet et ses frères donnent une spectaculaire impulsion au commerce horloger grâce à la fabrication des calibres chinois. Ils détiennent le monopole quasi absolu de l'importation horlogère en Chine. Plus tard, d'autres maisons fleurisanes suivent l'exemple : Vaucher Frères (1848), Edouard Juvet de Buttes qui transfère son atelier à Fleurier dès 1844, les frères Dimier, venus de Genève. Après la Chine, d'autres débouchés s'ouvrent aux fabricants fleurisans qui s'adaptent aux exigences de ces nouveaux marchés.

L'horlogerie à Fleurier

1851 : Ouverture de la première école d'horlogerie à Fleurier.

1872 : Plus de 600 personnes occupées dans l'horlogerie, soit le 23% de la population.

1887 : Fleurier compte une trentaine de maisons d'horlogerie employant 634 horlogers qui fabriquent pour une quantité de pays : Chine, Egypte, Turquie, Etats-Unis, Angleterre, Espagne, France sont leurs principaux débouchés.

1905 : Fleurier s'impose comme le centre de la production horlogère du Val-de-Travers, sa population a doublé dans la seconde moitié du 19ème siècle.

1920 : Chs-Edouard Guillaume, natif de Fleurier , reçoit le Prix Nobel de physique pour ses travaux concernant les alliages de fer et de nickel. Il est l'inventeur de l'invar et l'élinvar, alliages utilisés par la suite dans la fabrication des ressorts et des spiraux.

1940 : A l'issue de la grande crise des années trente, on dénombre encore 8 fabricants d'horlogerie à Fleurier dont Fleurier Watch Co SA, Bovet frères et Cie SA, et Numa Jeannin SA. Plusieurs autres usines s'occupent de la fabrication d'ébauches, d'aiguilles, de cadrans, de glaces, ressorts etc.

1975 : Michel Parmigiani fonde la société Parmigiani Mesure et Art du Temps SA.

1989 :Renaissance de la marque Bovet-Fleurier SA.

1996 :Fondation de la société Chopard Manufacture SA à Fleurier ; lancement de la marque Parmigiani Fleurier SA.

2001: Constitution de la Fondation Qualité Fleurier dans le but, entre autres, d'établir des critères de qualité technique et d'esthétique de construction horlogère selon les meilleurs principes de la haute horlogerie.

2002 : Création de Vaucher Manufacture Fleurier SA et de Parmigiani Fleurier SA, toutes deux issues de Parmigiani Mesure et Art du Temps SA.

2004 : Lancement officiel de la procédure de certification de la Fondation Qualité Fleurier.

2012 : Adoption d’un critère supplémentaire: manufacturée 100% en Suisse.

A l’heure actuelle environ 700 personnes travaillent à Fleurier pour l’horlogerie et ses branches annexes, dont 1500 dans ses environs proches. La présence de manufactures et marques telles que Chopard Manufacture SA, Parmigiani Fleurier SA, Vaucher Manufacture Fleurier SA, Bovet Fleurier SA et de la certification de la Fondation Qualité Fleurier font de Fleurier un centre important de la Haute Horlogerie suisse.